De féroces Castors

  \ 

Pacos de Ferreira Diogo Figueiras Benfica Nico Gaitan primeira liga jf teotonio

Depuis toujours, la Primeira Liga portugaise est dominée par trois grandes équipes, les fameux Os Tres Grandes que sont le FC Porto, Benfica et Sporting. Si ce dernier tire de la patte depuis quelques années et n’est plus capable de suivre les deux autres tout au front de la meute, c’est le SL Braga qui a pris sa place.

Sauf que cette saison, on a droit à toute une surprise. Voilà qu’un tout petit club a réussi à gravir les échelons et se retrouve bien campé en troisième position de la Liga Zon Sagres, et j’ai nommé le Futebol Clube de Paços de Ferreira. Euh…qui ?

Basé à Paços de Ferreira, au nord du Portugal, ce club à très faible saveur historique prend la Liga d’assaut, se retrouvant au 3e rang, à 4 points devant Braga. Sa meilleure position jamais acquise en championnat portugais est une 6e place en 2002-2003 et en 2006-2007. L’an dernier, une petite 7e place qui définissait bien son statut jusqu’à aujourd’hui. Son plus grand exploit a été d’être finaliste en Taça de Portugal en 2008-2009, sans plus. Pas beaucoup d’histoire, comme je vous disais.

fonsecaCeux que l’on surnomme Os Castores (les Castors) sont sous la direction de Paulo Fonseca, originaire du Mozambique et ancien joueur qui est passé par plusieurs clubs au Portugal, tels que Barreirense, Leça, Belenenses, Marítimo, Vitória Guimarães et Estrela Amadora. De son propre aveu toutefois, « [il] préfère être entraîneur que joueur ». C’est donc sa première saison à la barre de cette équipe, et on peut dire qu’il connait un succès inespéré.

Mais justement, ce succès, d’où vient-il ? On peut pointer du doigt quelques éléments-clés. Le cap-verdien Ricardo en est un de taille, lui qui a refusé l’invitation de son pays qui lui offrait la chance de jouer en Coupe d’Afrique des Nations pour aider Paços à garder sa solide position dans le classement portugais. Le gardien brésilien Cassio, qui enfile les performances impressionnantes les unes après les autres, est aussi un de ceux qui forment le succès des Nordistes.

Au front, on retrouve deux joueurs dont le FC Porto pourrait regretter d’avoir laissé filer entre leurs doigts alors qu’ils faisaient partie de l’organisation des Dragons, plus jeunes. Josué, qui fait preuve de grande créativité devant le filet adverse, en est un de ceux-là. Et il y a Cicero qui, après son départ de Braga pour le Dynamo Moscow, a eu peine à vraiment s’installer confortablement dans une équipe Il retrouve aujourd’hui sa forme et son leadership, même s’il n’a marqué que quatre buts cette saison.

Le Péruvien international Paulo Hurtado, 22 ans, en est un autre qui explique les succès de Paços, avec ses 5 buts en quinze matchs. Il a été acquis par Paulo Fonseca lors de la fenêtre de transfert en début de saison. Il a bien vu, le treinador.

Paços de Ferreira est donc bien casé en 3e position, mais reste à voir si le petit club du Nord dont personne n’attendait quoi que ce soit pourra garder cette superbe forme. Une qualification pour la Ligue des Champions serait la plus grande réalisation pour ce club qui n’a qu’un budget de 3,5 millions d’Euros. On a toutes les raisons d’y croire.

Os Castores ont par contre le plus grand test de la saison ce dimanche alors qu’ils affrontent Benfica, à égalité au premier rang avec le FC Porto. Parions que ce sera un match haut en couleurs.

Voici une des plus belles victoires des hommes en jaune cette saison. Un bon 3-2 bien senti contre les rivaux du Nord et du classement, Braga, le 11 février dernier.

*Source: Portugoal.net