Zanetti, l’éternel

  \ 
Zanetti retour inter milan
Zanetti et Nagatomo en plein salut traditionnel Nippon. Cambiasso supervise. Pur respect.

À 40 ans, six mois après avoir souffert une rupture du tendon d’achille qui aura fait dire à plus d’un que l’heure de sa retraite était venue, Javier « Pupi » Zanetti, El Tractor,  est revenu sillonner le flanc droit comme lui seul sait le faire, samedi dernier, dans la victoire de 2 à 0 de son Inter, devant Livorno. 

L’argentin a remplacé Taider en fin de rencontre, n’accumulant que dix minutes au compteur, mais l’exploit de son retour au jeu n’en est pas moindre, déjouant tous les pronostics qui le mettaient au rancart encore plus longtemps, voire à jamais, suite à cette blessure subie le 28 avril dernier.

Le président Interista, Massimo Moratti, s’était d’ailleurs émerveillé la semaine dernière en parlant de son Capitaine; «Il est le premier joueur que j’ai vu et sélectionné [1995]. Nous l’avons amené de Banfield et il est encore ici avec nous. J’ai découvert qu’il vient de la planète Krypton et qu’il va jouer un autre quatre ou cinq ans!».

Superpupi? Sans le moindre doute!