Eusébio : La Panthère Noire s’éteint

  \ 

Eusébio

Un des plus grands à jamais avoir foulé un terrain de foot, Eusébio Da Silva Ferreira, que le monde entier connaissait simplement comme Eusébio, s’est éteint à 71 ans dans la nuit de samedi à dimanche, des suites d’un arrêt cardio-respiratoire.

Né au Mozambique en 1942, il se forme au Sporting Lourengo Marques, club qu’on surnommait alors Os Brasileiros, en honneur aux grandes équipes Brésiliennes de l’époque. En 1960, à 18 ans, La Panthère Noire fait le grand saut vers la mère patrie portugaise, où il fait vibrer durant quinze années le peuple Benfiquista, inscrivant 317 buts en 301 matchs.

Récipiendaire du Ballon d’Or en 1965, c’est l’année suivante qu’il brille de ses plus beaux feux, enivrant tout le Portugal au rythme de ses enjambées diaboliques, lors de la Coupe du Monde anglaise. Avec ses 9 buts, il mène la Selecção das Quinas jusqu’à la troisième marche du podium, derrière l’Allemagne de l’Ouest et l’Angleterre, championne.

Presqu’une décennie plus tard, à l’instar des Pelé, Beckenbauer, Best et autres grands noms, Eusébio tente l’aventure NASL. Il y évoluera jusqu’en 1978, portant les couleurs des Boston Minutemen (1975), Toronto Metros-Croatia (1976) et du Las Vegas Quicksilver (1977).

Après un court séjour en ASL avec les New jersey Americans (1978) et en Major League Indoor Soccer, avec les Buffalo Stallions (1979), il est forcé de se retirer. La Panthère Noire voulait continuer, mais ses genoux tant éprouvés en ont décidé autrement.

La Fédération portugaise de football a annoncé qu’une minute de silence sera observée dans tous les stades du pays. Il serait surprenant que cette pratique ne s’étende pas aux terrains du monde entier, qui pleure un des plus beaux joueurs de foot qu’il lui a été donné de voir.

Les deux autres portugais a avoir remporté le Ballon d’Or ont exprimé leur tristesse via Twitter:

Football Greatests – Eusébio