Olivier Occéan à Montréal : Quelques précisions

  \ 


Depuis deux semaines, maintes rumeurs ont circulé concernant la venue du Québécois Olivier Occéan avec l’Impact de Montréal. Après que ce dernier ait publiquement exprimé son intérêt de se joindre au bleu-blanc-noir, Nick de Santis a pris les choses en main et a appelé Occéan pour sonder une possible entente entre les deux parties. Bien qu’un tel scénario soit fort réaliseable (et ô combien souhaitable!), il y a plusieurs points qu’il faut prendre en considération.

Le footballeur originaire de Brossard a signé à l’été 2012, un contrat qui le lie à l’Eintracht Frankfurt jusqu’en 2016. Suite à un manque de place pour lui dans l’équipe première, il a été prêté au FC Kaiserlautern, de la D2 allemande, jusqu’en aouû 2015, avec  une option de rachat, pour laquelle Kaiserlautern a déjà exprimé son non-intérêt.

Avec le FC Kaiserlautern, Occéan présente un dossier de 6 buts en 24 matchs et plus de 1290 minutes de jeu, mais récemment il a été rétrogradé comme 3e ou 4e attaquant, au gré des blessures et suspensions, voyant beaucoup de matchs depuis le banc.

Kaiserlautern est en pleine course, avec 5 autres équipes, pour la 3e place synonyme de match-barrage pour la promotion en D1. De ce point de vue, Kaiserlautern ferait une gaffe en se séparant d’un joueur de la trempe d’Occéan, qui pourrait s’avérer fort utile dans un tel contexte. La saison en D2 se terminant le 11 mai, Occéan ne pourra être seulement disponible  qu’à partir de ce moment.

C’est là que les choses deviennent un peu plus compliquées pour ceux qui rêvent de voir Occéan sous la flanelle montréalaise.

Si Kaiserlautern rate sa promotion en D1, le club serait probablement tenté de garder l’attaquant pour sa dernière année de prêt. Il en va de même pour l’Eintracht Frankfurt, qui connaît une saison difficile et pourrait aussi devoir jouer les barrages, voire même être relégué. Si un tel scénario devait se produire, il est très possible que le club Francfortois décide de le garder, car la plupart de ses attaquants n’ont pas de clause dans leur contrat leur permettant de garder le même salaire en deuxième division. Frankfurt paye une bonne partie du salaire d’Occéan cette saison, ce qui lui permet de jouer à Kaiserlautern sans trop affecter leur compte de banque.

Ayant encore plusieurs bonnes saisons devant lui, Olivier Occéan affiche une valeur marchande de 750 000 Euros (1,150,000$). La question qu’il faut se poser est s’il est prêt à venir à Montréal  moyennant un compromis salarial assez important. Sans oublier que plusieurs club de la MLS, sont intéressés à ses services (on parle d’équipes telles que Vancouver ou encore des équipes de la cote est américaine).

Quelques scénarios possibles :

  • Espérer un accord entre Kaiserlautern et l’Impact pour un prêt de mai à octobre. (Dans un tel cas, Frankfurt,Kaiserlautern et l’Impact se partageraient le salaire d’Occéan.)
  • Espérer un accord entre Frankfurt et l’Impact pour un transfert définitif.
  • Attendre qu’Occéan trouve un accord avec les deux clubs allemands pour une libération de contrat au mois de mai.

Peu importe le club qui mettra la main sur Olivier Occéan, il s’assurera les services d’un joueur solide, qui a beaucoup à offrir pour les années à venir.