Le 11 partant – 26/06

  \ 

Voici une nouvelle chronique hebdomadaire dans laquelle je partagerai et commenterai 11 informations, ou évènements, font, les manchettes dans le monde du football. Il est aussi possible que certaines informations privilégiées, obtenues par l’équipe de Le Footeur, y soient relayées.

1- Coupe du Monde féminine

Malgré que l’attention donnée à l’évènement par les grands médias, soit en-deçà de ce qui est attendu pour un évènement d’une telle ampleur, le tournoi s’avère très relevé. On a assisté à une surprise de taille en huitièmes de finale lorsque les Australiennes ont défait la Seleção, par la plus petite marge, sur le synthétique de Moncton. Nos représentantes, quant à elles, menées par une splendide Josée Bélanger, ont passé au travers des Suissesses dans un match chaudement disputé. Elles retrouveront les Britanniques, ce samedi à Vancouver, pour le match de quarts de finales. Néanmoins, l’affiche qui retient l’attention est celle opposant les Bleues à la Mannschaft, pour une énième manche de la rivalité franco-allemande, qui se déroulera ce vendredi, 16 heures sur le tapis du Stade Olympique. Je vous invite à suivre les exploits des représentantes de l’unifolié mais aussi des autres sélections via les reportages de Philipp Harmeling

2- Copa América

Peu couvert, encore une fois, par nos médias sportifs, le tournoi regroupe, à chaque 4 ans, les sélections d’Amérique du Sud ainsi que certaines équipes invitées. Cette année le Mexique et la Jamaïque y participent, ce qui a permis à Edinson Cavani de faire étalage de ses connaissances en géographie, en déclarant que la Jamaïque «allait être forte comme toutes les autres équipes Africaines». Ce n’est pas aussi le seul fait cocasse entourant la participation des Reggae Boyz à la Copa America, en effet, à la fin de leur match contre l’Argentine, Deshorn Brown, attaquant des Colorado Rapids, a profité du moment pour prendre un selfie avec Lionel Messi, sur la pelouse. Outre ces petites aventures, on se doit de noter le surprenant parcours du Pérou, qui se retrouve en demi-finale!

3- Euro U-21

Parallèlement à la Coupe du Monde féminine, l’Euro U21 s’est mise en branle la semaine passée en République Tchèque. Ce tournoi regroupe les meilleurs espoirs européens, dont certains sont déjà des superstars du football ou à tout le moins titulaires dans certains clubs du top 5 européen. On peut penser au britannique Harry Kane (Tottenham), au gardien allemand Marc-André ter Stegen (FC Barcelone) et au portugais William Carvalho (Sporting Club). Il s’agit d’une petite compétition à 8 équipes, qui permet de découvrir les talents qui feront vibrer les stades dans les années à venir. La phase de groupes tire à sa fin, les derniers affrontements ayant lieu cette semaine. Fait marquant de cette première ronde; la splendide performance de l’équipe de Suède contre la Nazionale, les Blågult réduits à 10 ont réussi à vaincre les Italiens par la marque de 2-1. Ce sont ces mêmes Suédois qui avaient remonté, en barrages contre la France, un score à l’aller de 2-0, pour se qualifier avec une victoire à domicile de 4-1, grâce à un but qualificateur dans les dernières minutes du match.

4- Dempsey Gate

Pour ceux et celles qui ne l’ont pas vu, Clint Dempsey l’une des têtes d’affiches de la MLS, s’est violemment emporté contre un arbitre lors d’un match de Coupe des États-Unis opposant les Sounders de Seattle à leurs éternels rivaux, les Timbers de Portland. «Deuce», nom de scène de Dempsey, s’en est pris à l’arbitre après que celui-ci ait expulsé un de ses coéquipiers, il a pris le calepin de l’officiel et l’a réduit en miettes. Bien évidemment, un carton rouge lui fut décerné et la MLS qui ne contrôlait pas la compétition lui a imposé une suspension de trois matches que plusieurs considèrent comme clémente. Néanmoins, la véritable suspension aurait dû venir de la USSF, qui elle sanctionnait la compétition, toutefois, une éventuelle lourde suspension pour Dempsey, priverait la sélection américaine de son capitaine pour la Gold Cup qui se déroulera cet été en sol américain. Dès lors, on comprend beaucoup mieux l’impunité de la USSF à l’endroit de Dempsey. Mais soyons francs, il méritait, et mérite toujours, une lourde sanction car si l’une chose est sûre au football l’intégrité physique de l’arbitre est inviolable et peu importe son statut, un joueur se doit respecter cette règle fondamentale. D’autant plus que dans la même semaine, Neymar a été sanctionné pour 4 matchs pour des propos adressés à l’officiel après la fin d’un match de Copa America, ce qui de facto met fin à sa participation à ce tournoi.

5- Une équipe à deux visages?

Nul besoin de se questionner, l’Impact de Montréal semble bel et bien avoir retrouvé le chemin de la victoire, à domicile comme le prouve la victoire de 2-0, samedi passé contre Orlando City. Toutefois, si le Stade Saputo recommence à prendre des airs de forteresse impénétrable, les guerriers montréalais n’ont clairement pas le même succès dans leurs croisades sur les terrains adverses. En effet, comme ce fut le cas à Chicago, New-York et Toronto, l’Impact n’est pas l’ombre de ce qu’il est à domicile. L’effort collectif est absent, les passes molles, le positionnement défensif déficient et malheureusement pour les partisans du bleu-blanc-noir, Frank Klopas ne semble pas capable de faire les ajustements nécessaires en cours de match pour palier à ces lacunes.

Du côté des performances individuelles, Donny Toia ressort du lot, plus incisif que l’était Jeb Brovsky, il permet à la défense montréalaise de supporter l’attaque comme peu de latéraux l’ont fait depuis que Montréal est en MLS. Il est néanmoins, impossible de passer sous silence l’excellente performance de Laurent Ciman qui s’impose comme le véritable leader de cette équipe et qui pourrait fort bien avoir le titre de capitaine. En plus de son leadership, le défenseur belge insuffle une dose de confiance à ses coéquipiers qui peuvent se lancer vers l’avant sachant que Ciman corrigera, à l’aide de ses puissants tacles, la moindre erreur de leur part. On ne peut en dire autant de Bakary Soumaré dont la puissance physique est occultée par un manque de flagrant de rapidité, à sa défense, le Malien n’a pas vu beaucoup d’action récemment.

6- Des produits locaux à la Gold Cup

La sélection canadienne pour la Gold Cup est maintenant connue, et au grand plaisir des amateurs québécois deux de nos produits locaux ont été sélectionnés dans l’effectif canadien. Maxim Tissot et Karl Ouimette, deux joueurs issus de l’académie de l’Impact de Montréal défendront l’unifolié dans cette compétition continentale. Deux autres québécois, Samuel Piette et André Hainault sont de l’effectif canadien, qui tentera de répéter la conquête de 2000, l’un des rares moments de gloire de la sélection masculine sénior.

Dans la même veine, trois joueurs formés à l’académie montréalaise, Maxime Crépeau, Jérémy Gagnon-Laparé et Louis Béland-Goyette, font partie de la sélection canadienne pour les Jeux Panaméricains qui auront lieu cet été à Toronto. C’est là un encourageant signe reconnaissance extérieure pour l’académie de l’Impact qui voit son système de développement et sa philosophie soulignée par la présence de cinq de ses anciens pensionnaires dans les diverses sélections nationales.

7- L’aventure Gignac

Dans un surprenant revirement de situation, alors qu’il était courtisé par certains clubs d’importance en Europe comme Lyon, Galatasaray ou Newcastle, André-Pierre Gignac a décidé de poursuivre sa carrière en Amérique du Nord. En effet, l’attaquant français s’est entendu la semaine passée avec le club Tigres de Monterrey en Liga MX. Selon les informations diffusées dans les médias il obtiendrait un salaire se situant entre 4 et 5 millions d’euros. Considérant que c’est à peu près ce qu’obtiennent les meilleurs joueurs désignés de la MLS, la décision de Gignac est relativement surprenante car il est encore dans la fleur de l’âge à seulement 29 ans.

Toutefois, on peut trouver certaines explications en creusant un peu plus loin, sachant qu’il allait quitter Marseille, Gignac voulait probablement retrouver un poste similaire, soit d’être l’attaquant de pointe titulaire. Or, tant à Lyon, qu’à Galatasaray et Newcastle, il aurait eu droit à une forte compétition pour le rôle principal. De plus, aucun de ces clubs ne lui aurait offert un salaire aussi avantageux, pas même les équipes de MLS, car les plus fortunées d’entre-elles ont déjà atteint, pour la plupart, le maximum de 3 joueurs désignés, alors que Monterrey profite du soutien financier du géant de la construction Cemex. Cet appui a permis au club d’attirer certains joueurs en provenance de championnats européens et même de coiffer la Roma pour la signature du prodige mexicain Jurgen Damm en provenance de Pachuca, qui a joué contre l’Impact cet hiver en Ligue des Champions. Il faut aussi ajouter, que Tigres se sont qualifiés pour les demi-finales de la Copa Libertadores et affronteront les Brésiliens de l’Internacional de Porto Alegre pour une place en finale.

Aussi, il faut savoir que Gignac ne semblait pas être dans les bonnes grâces de Didier Deschamps et que ses chances de se retrouver avec les Bleus n’étaient pas nécessairement très élevées malgré une performance de 21 buts en Ligue 1 cette saison. Il se retrouve derrière Alexandre Lacazette, Olivier Giroud, Karim Benzema et Antoine Griezmann, entre autres, dans les priorités du coach français .

8- Pirlo et Ronaldinho en MLS ?

Autre bombe côté transferts, il semblerait qu’Andrea Pirlo soit le troisième joueur désigné du New York City FC et que l’annonce officielle sera faite ce vendredi. Ainsi, il rejoindrait David Villa et Frank Lampard au Yankee Stadium. Il ne faut pas se surprendre d’une telle nouvelle, d’abord car Pirlo commence à se faire vieux, qu’il a gagné les trophées les plus prestigieux en Italie et sur la scène européenne et qu’il ne cache pas son amour pour la Grande Pomme dans ses publications sur les réseaux sociaux. On parle dans son cas d’un salaire de 5 millions de dollars par année.

Ronaldinho quant à lui,  a terminé son contrat avec Querétaro au Mexique et est libre comme l’air. À multiples reprises, dans les rumeurs de transferts, son nom a été lié à la MLS et le lauréat du Ballon d’Or en 2005 n’a jamais caché son intérêt pour la ligue. Le Los Angeles Galaxy serait à surveiller dans ce dossier tout comme Orlando City FC où évolue, Kaká une autre légende de la Seleção.

9- Résumé des derniers transferts d’importance

Sami Khedira (Real Madrid) vers Juventus Turin (Transfert gratuit)

Memphis Depay (PSV Eindhoven) vers Manchester United (32 millions d’euros)

Mario Mandzukic (Atletico Madrid) vers Juventus Turin (19 millions d’euros)

Samuel Eto’o (Sampdoria Gênes) vers Antalyaspor (Transfert gratuit)

Aleix Vidal (Valence) vers FC Barcelone (18 millions d’euros)

Roberto Firmino (TSG Hoffenheim) vers Liverpool (~ 40 millions d’euros)

10- Le moulin à rumeurs

David De Gea serait en voie de quitter Manchester United pour rejoindre le Real Madrid, il aurait mis en vente sa maison – The Telegraph

Dans la foulée du transfert De Gea, Sergio Ramos pourrait faire le chemin inverse – The Guardian

Paul Pogba serait pisté par le PSG, Chelsea, Barcelone et Manchester City mais aurait donné son accord à au club catalan – L’Équipe

Angel Di Maria serait suivi par Barcelone, le PSG et le Bayern Munich – Sky Sports

Jackson Martinez quitterait le FC Porto pour l’Atletico Madrid pour une somme avoisinant 35 millions d’euros – L’Équipe

Carlos Tevez serait en voie de rejoindre Boca Juniors, un accord aurait été trouvé entre les pensionnaires de la Bombonera et la Juventus – La Gazzetta dello Sport

11- La sélection sénior québécoise en danger?

Le projet avait vu le jour en 2013 et l’équipe du sélectionneur Patrick Leduc avait fait un intéressant parcours dans le Tournoi international des peuples et des cultures tenu à Marseille, en juin 2013. Néanmoins, l’équipe n’avait jamais vraiment été approuvée par la Fédération de Soccer du Québec et elle jouait donc dans le football non-fédéré. Il y a eu depuis quelques rapprochements entre la FSQ et l’organisme Les Québécois, qui chapeaute la sélection, mais les relations semblent s’être refroidies. En effet, la FSQ a demandé l’annulation d’un match opposant la Sélection Québécoise sénior et le Voltage du Vermont qui devait avoir lieu le 19 juin dernier à Saint-Lambert. Selon certaines informations obtenues par le site la90eminute.com, la situation tournerait au vinaigre si bien que le projet pourrait carrément avorter.