Des championnats au coude à coude

  \ 

Pendant qu’ici l’attention des amateurs de soccer se porte sur l’Impact et son bon début de saison. Pendant qu’on regarde Leicester qui finit son marathon vers le sommet. Pendant qu’on attend avec impatience les duels impliquant le quatuor encore en lice en Ligue des Champions. Il y a, ailleurs sur le Vieux continent, trois championnats qui nous offrent une lutte sans merci, où les clubs sont nez à nez avec quelques matchs à jouer. Petit portrait espagnol, portugais et néerlandais.

ESPAGNE

Le portrait:

On connaît les protagonistes, Barcelone, le Real Madrid et l’Atlético Madrid. Avec 3 matchs à jouer, la lutte est intense. Pour l’instant Barcelone est en tête avec 82 points. L’Atlético a le même nombre de points, mais est second en raison d’une quantité de buts moindre lors des confrontations directes. Le Real suit avec 81 points. En cas d’égalité entre le Real et le Barca, c’est le club catalan qui passerait, avec une meilleure différence de buts dans les confrontations directes. Si le Real est égal avec l’Atletico, c’est l’Atletico qui passe avec une meilleure différence de buts dans les confrontations directes. Et en cas de triple égalité? Ce serait le Barca qui aurait l’avantage.

Le sprint final:

Barcelone
*Samedi 30 avril, 14h30 – Visite le Real Betis (7)
*Dimanche 8 mai, 11h00 – Reçoit l’Espanyol (15)
*Dimanche 15 mai (horaire à déterminer) – Visite Grenade (17)

Doit aussi jouer la finale de la Copa del Rey contre Séville (après la saison), mais est éliminé en compétition européenne.

Atletico Madrid
*Samedi 30 avril, 12h15 – Reçoit Rayo Vallecano (16)
*Dimanche 8 mai, 11h00 – Visite Levante (20)
*Dimanche 15 mai (horaire à déterminer) – Reçoit Celta Vigo (6)

Doit aussi jouer contre Bayern Munich en Ligue des Champions.

Real Madrid
*Samedi 30 avril, 10h00 – Visite la Real Sociedad (12)
*Dimanche 8 mai, 11h00 – Reçoit Valence (8)
*Dimanche 15 mai (horaire à déterminer) – Visite le Deportivo La Coruña (14)

Doit aussi jouer contre Manchester City en Ligue des Champions.

Qui va gagner?

Même si Barcelone a traversé une période difficile (1 point sur 12 entre le 20 mars et le 17 avril) c’est dur de croire qu’ils ne pourront pas maintenir leur avance, aussi mince soit-elle. Surtout que depuis cette période difficile, ils ont atomisé leurs adversaires (8-0 contre Deportivo La Coruña et 6-0 contre Gijon). Le calendrier, malgré deux matchs à l’étranger, n’est pas vraiment difficile. Et sans Ligue des Champions pour distraire les joueurs, ils ont l’avantage dans cette course. Le match le plus dangereux pour les Blaugrana, c’est le premier, contre Séville. Une victoire en Andalousie, et on pourra presque dire que c’est réglé.

PORTUGAL

Le portrait:

Les deux clubs de Lisbonne, Benfica et Sporting sont tout près l’un de l’autre au sommet du championnat. Avec 3 matchs à jouer, Benfica est premier avec 79 points. Le Sporting est deux points derrière. Le troisième gros club portugais, Porto, n’est plus dans la course.

Le sprint final:

Benfica
*Vendredi 29 avril, 14h00 – Benfica: reçoit Vitoria Guimares (11)
*Samedi 7 mai (horaire à déterminer) – Visite Maritimo (12)
*Samedi 14 mai(horaire à déterminer) – reçoit Nacional Funchal (9)

Sporting
*Samedi 30 avril, 13h30 – Visite Porto (3),
*Samedi 7 mai (horaire à déterminer) – Reçoit Vitoria Setubal (15)
*Samedi 14 mai(horaire à déterminer) – Visite le Sporting Braga (4)

Qui va gagner?

Le Sporting, bien que tout près de son rival, n’est pas en bonne position pour le rattraper. Non seulement il est 2 points derrière, il a 2 surtout matchs très difficiles à jouer. La cerise sur le sundae? Ces 2 matchs sont à l’étranger. Même en imaginant que le Benfica pourrait perdre des points dans un de ses matchs, je ne vois pas le Sporting finir avec 9 points et prendre l’avantage. La course est serrée, mais il est trop tard.

PAYS-BAS

Le portrait:

La course la plus serrée d’Europe est ici. D’un côté, l’Ajax Amsterdam est premier, avec 78 points. De l’autre le PSV Eindhoven est second, lui aussi avec 78 points. La seule chose qui les départage est la différence de buts à l’avantage de l’Ajax, +56 contre +50. Dans l’éventualité où les deux clubs seraient toujours à égalité, c’est le nombre de buts marqués qui servirait à les départager. De ce côté-là c’est le PSV qui a l’avantage, 79 contre 76. Et s’il y avait encore égalité après ce second bris d’égalité? Les clubs auraient à se disputer une série aller-retour pour déterminer le gagnant du championnat (hautement improbable, mais sait-on jamais).

Le sprint final:

Ajax
*Dimanche 1er mai (8h30) – Reçoit Twente (13)
*Dimanche 8 mai (8h30) – Visite De Graafschap (17)

PSV
*Dimanche 1er mai (8h30) – Reçoit Cambuur (18)
*Dimanche 8 mai (8h30) – Visite PEC Zwolle (7)

Qui va gagner?

Les deux clubs ont devant eux des adversaires très prenables. Il ne serait pas surprenant qu’à la fin ils aient encore le même nombre de points. Pour le PSV c’est une mauvaise nouvelle. Ça veut dire que pour eux, ce qui compte ce n’est pas seulement les victoires, mais plutôt la manière de gagner. En même temps, devinez contre qui ils ont eu leur plus grosse victoire cette année. Contre Cambuur lors de la 5e semaine (6-0). Si un club peut réussir un tel tour de force, c’est bien eux. Cependant, le fan d’Ajax en moi croit que ça ne sera pas assez pour le PSV. Ce championnat, le les hommes de Eindhoven l’auront perdu le 20 mars dernier, quand Ajax les a battus 2-0.