Ligue 1 : C’est reparti!

  \ 

Cette semaine marque le retour à l’action pour les joueurs de Ligue 1, première division du football français. Après un mercato estival caractérisé par une flambée des prix inédite, plusieurs changements s’annoncent au sein des effectifs des clubs en compétition pour l’obtention de l’Hexagoal, trophée du championnat. Dominé sans partage depuis 4 ans par le PSG, le championnat français offrira cette année encore une course intéressante pour la place de dauphin du géant parisien. Voici un bref retour sur les grands coups du mercato estival et sur les compositions en cette première semaine d’activité.

Une domination parisienne inévitable.

unai emery psg 2016-17Sans surprise, le PSG, disposant de moyens financiers disproportionnés, aura été l’un des clubs les plus actifs lors du mercato estival. Le départ médiatisé de Zlatan vers Manchester United suggère une titularisation indiscutable d’Edinson Cavani en pointe de l’attaque. Les arrivées d’Hatem Ben Arfa et de Jese Rodriguez, en provenance respectivement de Nice et du Real Madrid, offrent des options intéressantes en attaque. Soulignons également l’arrivée de Thomas Meunier, défenseur latéral belge ayant fait relativement bonne figure lors de l’Euro 2016 et ayant brillé sous les couleurs de Brugge, et de Grzegorz Krychowiak, milieu défensif ayant évolué à Séville au cours des dernières campagnes. La lutte pour le poste de titulaire dans la cage parisienne s’annonce également intéressante. Avec le retour en Ligue 1 d’Alphonse Areola et les performances satisfaisantes de Kevin Trapp l’an dernier, le pronostique quant à avenir de Salvatore Sirigu au PSG semble sombre. Il ne serait pas surprenant de voir le portier italien quitter prochainement.

Notons également l’arrivée du tacticien espagnol Unai Emery à la barre de l’équipe. Remplaçant un Laurent Blanc démis de ses fonctions en raison notamment de son incapacité à passer au niveau supérieur en ligue des champions, Emery débarque dans la ville lumière avec un arsenal tactique qui risque de modifier passablement la composition de l’équipe. Substituant une formation en 4-2-3-1 au traditionnel 4-3-3 privilégié par Laurent Blanc, le nouveau boss propose un remaniement qui relègue le numéro 10 en relayeur offensif plutôt qu’en deuxième attaquant. Cette situation risque de créer une congestion en milieu de terrain qui pourrait nuire à certains cadres de l’équipe. La présence de Rabiot, Thiago Motta ainsi que le vote de confiance récemment réitéré envers Marco Verratti laissent planer le doute sur l’avenir de Blaise Matuidi dans la capitale. Annoncé un temps comme dernière pièce de l’impressionnant mercato de la Juve, l’avenir de l’international français au PSG semble incertain. Son temps de jeu risque de se voir diminué.

Certes, malgré les changements importants à l’effectif, une chose demeure : le PSG sera sans conteste la grande puissance du foot hexagonal. Jamais inquiété lors de leurs dernières conquêtes du titre, cette année ne sera pas différente. Aux questions qui demeurent, Emery dispose d’un éventail de possibilités qui feront du club de la capitale, encore cette année, une machine quasi-invincible dans son championnat national. Pourrons-ils enfin confirmer leur statut de puissance mondiale en ligue des champions ? À suivre.

OL – Lacazette : à Lyon pour la saison?

Lacazette OL 2016-17Outre les frasques de son président Jean-Michel Aulas, le mercato de l’Olympique Lyonnais aura été caractérisé par un certain conservatisme. En bonne position suite à sa deuxième place au championnat l’année dernière, le locataire du Parc OL tente surtout de préserver un effectif solide. Le départ de Samuel Umtiti vers le Barca en début de mercato aura certes été un coup dur pour les Gones. Cependant, en conservant la plupart de ses cadres au sein de la formation, l’OL pourra compter sur un effectif compétitif pour la prochaine campagne. Tablant sur les retours de titulaires tels que Fekir, Gonalons, Tolisso et Lopes dans les cages, l’OL espère dissuader les grands clubs intéressés par Alexandre Lacazette en fixant un prix exorbitant pour son attaquant. Effectivement, les 70 millions d’euros demandés pour le joueur étoile risquent de refroidir la plupart de ses courtisans. Annoncé à Arsenal au cours des dernières semaines, il serait surprenant de voir Arsène Wenger payer une telle somme. Le départ de Mathieu Valbuena semble cependant inévitable. Suite à une saison difficile, ponctuée de blessures et entachée par le désormais célèbre scandale de la sextape, l’international français pourrait vivre prochainement ses derniers moments à Lyon. Les rumeurs l’envoient à Fenerbahce où il espèrera pouvoir relancer sa carrière.

OM – Une équipe méconnaissable.

diarra gomis OM 2016-17Suite à une dernière saison catastrophique, autant sur le terrain que dans les coulisses du Vélodrome, pendant laquelle l’équipe à peiné à assurer son maintien en L1, la situation à l’Olympique de Marseille a de quoi inquiéter les supporteurs. Alors que la vente imminente de l’équipe annoncée par Margarita Louis-Dreyfus et le départ de Vincent Labrune, ancien président de l’équipe, laissent planer un climat d’incertitudes sur la Canebière, l’arrivée du nouveau président Giovanni Ciccolunghi et le mercato estival mouvementé laissent présager un vent de changement nécessaire pour le club phocéen. Les départs de Batshuayi, Mandanda, Mendy, Manquillo, Isla et autres cadres de l’effectif marseillais entraineront une reconfiguration inévitable de la formation. L’arrivée attendue de Bafétimbi Gomis, en provenance de Swansea, combinée au recrutement agressif de joueurs tels qu’Henri Bedimo, Hiroki Sakai, Tomas Hubocan, Saif-Eddine Khaoui et Aaron Leya Iseka pourront certes combler certaines lacunes. S’étant assuré du retour de Florian Thauvin, prêté l’an dernier par Newcastle et longtemps annoncé à la Lazio, l’OM pourra également compter sur le retour de Lassana Diarra, nommé capitaine il y a quelques jours. Effectivement, le meilleur joueur de l’OM lors de la saison 2015-2016 passera vraisemblablement l’année au Vélodrome, malgré un désir de partir manifesté depuis l’ouverture du mercato.

L’officialisation de Franck Passi au poste de manager assurera également une certaine stabilité à l’effectif. Ayant occupé plusieurs fonctions au sein du club depuis 2007, sa connaissance de l’équipe et de son centre de formation ne peut qu’être bénéfique à une équipe en difficulté. Bien qu’il soit impossible d’établir un pronostique quant aux performances de l’OM pour l’exercice 2016-2017, notamment en raison des performances insatisfaisantes et caractérisées par un manque de cohésion et de réalisme lors des matchs préparatoires, il sera intéressant de voir dans quelle mesure le club pourra se relever de l’un des pires saisons de son histoire récente.

Odegaard : la pépite norvégienne au Stade Rennais.

L’un des grands coups des derniers jours a certainement été réalisé par le Stade Rennais. En mettant la main sur le talentueux milieu offensif du Real Madrid, qui s’est entendu avec Rennes sur un prêt d’un an sans possibilité d’achat, le club breton s’octroie les services d’un jeune prodige convoité par de nombreux clubs européens. Alors que plusieurs l’envoyaient à Liverpool, la rumeur veut que Zinédine Zidane aurait fait lui-même pression pour faire évoluer son protégé en ligue 1. Avec l’arrivée imminente de Pablo Osvaldo, attaquant argentin (naturalisé italien), les supporteurs rennais auront de quoi se réjouir en ce début de saison. Resté sur une saison moyenne lors du dernier exercice – huitième place du championnat- le Stade Rennais constituera sans aucun doute un club à suivre cette année.

Toulouse FC – Quelle saison pour le Téfécé ?

pascal dupraz tfc 2016-17Alors que la fin de saison dernière a pris les allures d’une lutte enivrante pour éviter la relégation, l’équipe dirigée par le charismatique maestro Pascal Dupraz devra gérer la perte de Wissam Ben Yedder, cadre indiscutable et pilier de l’attaque toulousaine. Le départ du franco-tunisien freinera certainement l’élan de l’effectif piloté par Dupraz. Cependant, alors que l’on annonçait son départ vers la Premier League depuis mai, l’attaquant danois Martin Braithwaite restera au club cette saison. Il serait même prêt à signer une prolongation dans les prochains jours, ce qui réjouira sans doute les fans du Téfécé.

Bien que le Toulouse FC ne dispose pas d’un effectif susceptible de les placer dans une position de lutte pour une place sur le podium en L1, le football inspiré qu’ils ont offert à la fin de la dernière saison fait d’eux un club qu’il sera immanquablement intéressant à suivre.

Alors que les hostilités reprennent ce weekend, on peut regretter le manque de parité dans une ligue dominée par le Paris St-Germain. Cependant, la ligue 1 offre un football de qualité et trop souvent méconnu par les fans hors de l’hexagone. Je vous encourage donc à regarder ce qui se trame chez nos cousins et je tenterai de tenir une chronique régulière pour vous informer de l’actualité du championnat au cours de la saison.