Bye bye Nacho?

  \ 

piatti concacaf impact montreal final america

« Dans le foot tout peut arriver. »

Cette maintenant célèbre phrase, pour le moins prémonitoire, prononcée par Didier Drogba lors du post-mortem 2015, est entrain de devenir un mantra auquel le supporter de soccer montréalais doit s’habituer bien malgré lui…

Après les habituelles rumeurs renvoyant Nacho Piatti à San Lorenzo, le géant argentin Boca Juniors s’est immiscé dans la danse il y a quelques semaines, alors qu’il se lançait dans la quête d’un remplaçant pour Carlitos Tévez, vendu au fort prix à la Super Ligue chinoise.

Ces dernières rumeurs semblaient alors, improbables, tenant compte du fait que Piatti a toujours martelé à qui voulait bien l’entendre qu’il retournerait à San Lorenzo (un des ennemis jurés des Xeneizes) lorsque son passage en MLS allait tirer à sa fin. Cependant, depuis les dernières 24 heures, les choses se sont enflammées au sud du continent américain.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’élément déclencheur n’est pas venu de Puerto Madero, chic quartier de Buenos Aires où joueurs, agents et dirigeants brassent leurs affaires devant les meilleures grillades de ce bas-monde. Ce n’est pas non plus à La Bombonera que ce déclic incendiaire s’est produit, mais bien dans un quartier privé deluxe, à 1h de la capitale fédérale Argentine, où la famille Piatti passe ses vacances.

Mercredi soir, Gabi Piatti, le fils de Nacho, publiait sur ses Stories Instagram une selfie flanqué de son père, accompagnée d’une légende pour le moins  cryptique : « Serait-il le prochain 10 de Boca? ». Dans cette publication, le jeune identifie un de ses amis, Lancelot Mancini, fan de Boca, comme lui.

fullsizerender-2

Quelques minutes plus tard, le jeune Mancini, joueur des inférieures du Instituto Atlético central Cordoba, publie une série de gazouillis qui ne tardent pas à faire exploser la très volatile twittosphère argentine. « Nacho Piatti à Boca. Racontez-la comme vous voulez. », puis une mise en garde dûe à l’énorme réaction qui s’en est suivie : « À ceux qui me demandent par message privé, je vous dis que dans les prochaines heures vous allez savoir la vérité. Moi, je meurs pour voir Nacho Piatti avec Boca. »

fullsizerender-4

Environ une heure plus tard, réalisant qu’il a probablement fait une énorme connerie(?), Gabi Piatti efface sa publication et tente de mettre les choses au clair en mode mini communiqué de presse, toujours via ses Stories Instagram : « J’ai seulement dit ça parce que j’ai un ami fan fini de boca, ça ne veut pas dire que mon papa s’en va à Boca, il n’y a encore rien de signé ni de concret. »

nacho ignacio piatti boca impact mls

Si bien cette rétraction 2.0, qui disons-le ressemble plutôt à un message dicté par un adulte fâché, se veut plutôt rassurante pour les supporters de l’Impact, elle tend à confirmer que les pourparlers entre Boca et l’Impact sont à un stade plutôt avancé, et que peu importe le dénouement, on devrait le connaître bientôt.

En attendant, le fan de foot québécois vit une autre saison morte qu’il n’est pas près d’oublier. Quand on dit que l’amour fait souffrir…