Mercato d’hiver : l’OM transformé

  \ 

L’arrivée de Franck McCourt à Marseille en Aout dernier laissait présager d’importants changements pour l’équipe de la cité phocéenne. Après un mercato d’été difficile et un début de saison timide, l’Olympique de Marseille semblait s’être replacé en remportant de précieux points lui permettant de revenir au plus fort de la lutte pour une place dans les compétitions européennes. Cependant, le revers cinglant de 4-1 encaissé face à Monaco le 15 Janvier dernier souligne une vérité difficile à accepter pour les fans de l’équipe : l’OM ne dispose pas d’un effectif lui permettant de rivaliser avec les grandes équipes du championnat. Pour palier à cette situation, le nouveau propriétaire de l’équipe s’est engagé dans un mercato impressionnant qui transformera considérablement le visage de l’équipe.

Payet rentre à la maison.

La grande nouvelle du jour est sans contredit le retour de Dimitri Payet sur la Cannebière. Engagé depuis plus d’un mois dans un bras de fer médiatisé avec le club londonien de West Ham, l’international français retrouvera finalement le Vélodrome et le public marseillais. Honnis par les fans des Hammers, le réunionnais de 29 ans avait été écarté de l’équipe par l’entraîneur Slaven Bilic en plus d’être fortement critiqué par ses coéquipiers. Affirmant ne plus jamais vouloir porter les couleurs de l’équipe, Payet aura gagné son pari en mettant la pression aux dirigeants du club qui n’eurent d’autres choix que d’accepter l’offre de l’Olympique de Marseille, intéressé depuis plusieurs mois à rapatrier leur ancien joueur vedette dans la cité phocéenne. L’Équipe.fr avance que le joueur aurait par ailleurs paraphé une entente de 4 ans et demi d’une valeur de 7 millions d’euros par année.

Morgan Sanson : du renfort dans l’entre jeu.   

Malgré toute l’attention accordée à la saga Dimitri Payet, la première acquisition significative de l’OM lors de ce mercato reste sans contredit l’arrivée de Morgan Sanson. Annoncé à l’Olympique de Marseille depuis l’ouverture du mercato, l’ex-Montpelliérain de 22 ans est officiellement marseillais depuis le 17 Janvier dernier. Acquis pour la modique somme de 12 millions d’euros, le milieu de terrain cadre parfaitement dans « l’OM Champions Project » de la nouvelle direction. Souhaitant miser à la fois sur la jeunesse et sur des joueurs francophones issus des centres de formation de Ligue 1, McCourt et son président Jacques-Henri Eyraud estiment que cette nouvelle acquisition permettra de dynamiser le milieu de terrain olympien.

Patrice Evra débarque à Marseille.

Un peu moins attendue que les deux précédentes, l’arrivée de Patrice Evra à l’OM constitue néanmoins un atout intéressant pour le club. Malgré la volonté d’effectuer un virage jeunesse, les dirigeants de l’équipe pourront compter sur un vétéran dont l’expérience sera bénéfique à la fois pour les jeunes de l’effectif et pour une défense qui parait parfois chancelante. Resté sur des bonnes performances lors de l’euro 2016, il semble évident que l’international français a encore du bon football à offrir aux supporteurs marseillais. Par ailleurs, la Juve ayant accepté de libérer le latéral gauche, il s’agit d’une opération à cout nul pour l’Olympique de Marseille qui réalise une bonne affaire. Lié au club pour une saison et demie, il constitue donc une recrue intéressante.

Accord entre l’OM et Bordeaux pour Sertic. 

La quatrième recrue du mercato hivernal de l’OM arrive tout droit de Bordeaux. Suite à des discussions avec le club bordelais, l’Olympique de Marseille vient tout juste de mettre la main sur le polyvalent Grégory Sertic. Capable d’évoluer autant en défense centrale que dans le milieu de terrain axial, l’ancien Girondin assurera une profondeur manquante au sein de l’effectif marseillais. Formé à Bordeaux et prêté à Lens lors de la saison 2010-2011, le joueur de 27 ans pourrait, selon RMC, s’engager à l’OM pour 4 ans et demi.

Les rumeurs en bref.

À deux jours de la fermeture du mercato hivernal 2017, l’Olympique de Marseille pourrait encore nous réserver quelques surprises.

Alors que certains avaient évoqués la piste Mamadou Sakho, le transfert du défenseur central en situation compliquée à Liverpool semble cependant impossible. Attaché au PSG, son club de formation, il serait surprenant de voir Sakho sur la Cannebière. Il semble plus probable de le voir atterrir à Sunderland, Southampton ou encore Séville.

Finalement, la Provence avançait hier que l’OM aurait relancé la piste Aymen Abdennour. Alors que le club avait déjà manifesté un intérêt pour l’international tunisien, sa nouvelle direction et le projet qu’elle souhaite développer constituent des arguments intéressants pour le joueur de Valence. Si les deux parties ne s’entendent d’ici la fin du mercato, la possibilité d’un transfert ne pourrait être que partie remise et se concrétiser au cours de l’été.  Également courtisé par Lyon, Everton et Crystal Palace, la balle est dans le camp du joueur.

Un nouveau visage.

Inévitablement, l’arrivée de ces recrues au club changera considérablement le visage de l’Olympique de Marseille. Même s’il s’agit d’un seul match, la présence de Patrice Evra, solide en défense, aura permise à Marseille de s’imposer facilement 5-1 contre Montpellier lors de la 22e journée de Ligue 1. Il faut donc que l’OM construise sur ce bon résultat pour la deuxième partie de la saison 2016-2017. La bonne entente, évidente lors de ce match, entre Thauvin (un but, deux passes décisives) et Gomis (trois buts) ne pourra que bénéficier de l’arrivée d’un joueur aussi talentueux que Dimitri Payet.  Avec une défensive solidifiée et l’arrivée de Sanson pour dynamiser l’entre-jeu, la première phase du « OM Champions Project » semble jusqu’è présent être une réussite.